Pendant les années 80, une nouvelle façon de danser est en train de naître. Les street-dancers maitrisant toutes les

techniques de Locking, Popping, Breaking... explorent d’autres formes de danses en mixant les old styles. La créativité a pris le dessus, une nouvelle vague déferle : c'est la street dance New School (ou New style).

 

Les cours de News School reprennent 

nécéssairement les bases du Old School.

Break, Pop, Lock, Hype, House....

 

 

 

 

 

Le nom lyrique vient de l'anglais "lyrics"

qui signifie "paroles"

 

Les danseurs utilisent les paroles d'une chanson et/ou sa musicalité, pour que

le corps devienne l'insturment.

 

 

L'objectif du danseur lyrique est d'utiliser le geste, l'expression du visage et les mouvements du corps pour exprimer pleinement son ressenti.

 

les lignes du corps, les changements

d'énergies et la qualités d'execution,

sont les fondamentaux de ce style.

 

 

Le ou la breakdance, également appelé break, breaking, breakdancing, b-boying — terme privilégié aux États-Unis — est un style de danse développé à New York dans les années 1970.

 

Ce style est caractérisé par son aspect

acrobatique et ses figures au sol. Un danseur de breakdance est appelé breaker, breakdancer, Bboy

ou Bgirl (pour une fille).