Les rock les plus répandus en France étant le rock à quatre temps et le rock à six temps. Les deux versions sont composées de passes plus ou moins complexes. Celles-ci sont indénombrables et chaque danseur connaît un nombre de passes plus ou moins important selon son niveau. C'est le cavalier qui guide la danse et décide des passes à réaliser.

Il existe également des danses rock en solo, par exemple le Madison.

Le Lindy Hop (ou Jitterbug) est une danse de rue qui s'est développée dans la communauté noire-américaine de Harlem (New York) vers la fin des années 1920, en parallèle avec le jazz et plus particulièrement le swing.

Le Lindy Hop est un mélange de plusieurs danses provenant des quatre coins des États-Unis à partir des années 1900, principalement lecharleston, le breakaway et le collegiate1. Le Lindy Hop utilise les mouvements improvisés des danses africaines [Lesquelles ?] avec la discipline de la structure en 6 et 8 temps des danses européennes. Le Lindy Hop est un mélange de danse en couple et séparée, venant de ses origines métissées.

Le Boogie est une danse du courant Swing (comme le lindy-hop, le balboa, etc.) se dansant essentiellement sur du Boogie-woogie (d'où le nom).

Le style du boogie est à cheval entre le rock'n'roll (pas de base en 6 temps) et le lindy-hop (aspect swingué et interprétation).

Le rock acrobatique est une danse sportive basée sur le principe du rock à six temps[réf. nécessaire] dans lequel sont introduits des acrobaties. Pratiqué surtout lors de compétitions et démonstrations, il se danse en couple (homme / femme). Bien que dérivé du rock'n'roll, le pas de base et autres techniques sont bien différentes et permettent de débuter dans cette danse sans autre connaissance préalable.